[Photos] Garrigue Fest 2014 – Montblanc (34)

idensity-garrigue-fest-6

Les 3 et 4 juillet dernier avait lieu le festival de l’association Garrigue Art, en pleine garrigue et plus précisément sous les pins de Montblanc.
Ce événement, né de la passion musicale d’une bande de copains, était le 3ème depuis sa création. Encore très intime puisqu’il a reçu environ 300 personnes (jauge à 400), le Garrigue Fest n’avait rien à envier aux grosses manifestations car l’équipe a fait preuve de professionnalisme et d’écoute de son public afin d’améliorer l’organisation de celui-ci.

J’ai assisté au fest en tant que bénévole au parking, ce qui explique que je n’ai pu photographier tous les groupes mais l’intention de mes clichés est surtout de faire vivre l’ambiance du festival, dans son ensemble.
Sincèrement, je n’ai rien à critiquer négativement, l’organisation a autant bichonné ses bénévoles que ses festivaliers ! Le site était ombragé, les groupes se sont régalés et nous ont offert de très bonnes prestations malgré quelques aléas du matériel, les démonstrateurs de combats médiévaux, les techniciens son et lumière, les barmans, la dame pipi, les monteurs et démonteurs… tous ont pris leur « devoir » au sérieux.

Que dire de plus si ce n’est qu’on étaient biens et que chaque personne (ou prex) avait un sourire accroché aux lèvres.

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont aidé à me rendre au Garrigue Fest et à m’y sentir à l’aise, à savoir :
– Doug du groupe Brainfuel, chef parking qui m’a récupéré et ramené à Béziers, m’a prêté sa tente et surtout qui fut le meilleur chef qu’on peut avoir c’est à dire toujours à l’apéro, jamais sur notre dos !
– Carotte et Ze Zman, organisateurs qui m’ont accueillie très chaleureusement et ont plus que fait preuve de reconnaissance pour l’aide que je leur ai fournie
– l’équipe du parking fest (Miriata, JP, Fred et tous ceux dont j’ai oublié le prénom), chaleureuse et agréable
– les groupes Psygnosis et Idensity que j’ai pu interviewer
– Fred et Nick (j’ai un doute sur le prénom !) du webzine Metal’O’Sphere pour les discussions intéressantes, leur sympathie et les projets dont nous avons discuté (surprise !)
– Mel et Ju pour m’avoir hébergée avant et après le festival, mes deux amis qui sont toujours là quand j’ai besoin et vice-versa